Je connais quelqu’un qui se sent en danger comme LGBT dans son pays d’origine. Est-ce que je peux aider?

Je connais quelqu’un qui se sent en danger comme LGBT dans son pays d’origine. Est-ce que je peux aider? Tous les pays ne sont pas sûrs pour des personnes LGBT. Certains pays ne respectent pas les droits de l’homme.

Dans certains pays les rapports sexuels entre personnes du même sexe sont prohibés. Dans d’autres pays cela est légalement permis, mais le public a beaucoup de préjugés. Cela peut être dangereux. Beaucoup de pays ne peuvent ou ne veulent pas protéger des personnes dans cette sitation.

Vous connaissez quelqu’un à l’étranger qui est dans une telle situation? Vous êtes au courant d’une personne qui est poursuivie ou menacée pour son orientation sexuelle ou son identité du genre? Vous voulez aider? Que pouvez-vous faire? Où commencer? Que faut-il savoir afin d’aider de façon efficace? Il est important de savoir que chaque situation, chaque pays, chaque personne sont différents. Chaque situation doit être interprêtée de façon personelle. La personne qui se sent en danger est la plus apte à comprendre sa situation. Faites bien attention à son histoire. Demandez-la quelle serait une solution adéquate. N’ asumez surtout pas que vous comprenez bien sa situation et que vous savez ce dont cette personne a besoin. Il vaut mieux accompagner cette personne dans son parcours vers une certaine sûreté. Ne décidez pas pour elle.

Votre connaissance veut rester dans son pays d’origine.

Votre connaissance est activiste pour les droits des personnes LGBT, pour les droits de l’homme. Son intention est, pour le moment, de rester dans son pays d’origine. Ainsi elle peut courir de gros risques. Pour cela il y a des organisations qui peuvent offrir une certaine protéction. Protection International et Front Line Defenders offrent des moyens pratiques et des stratégies qui augmentent la sécurité des activistes.

Protection International organise Protection Desks dans certains pays. Front Line Defenders a une ligne de secours et un manuel pratique de sûreté. ILGA-Europe a depuis 2012 un programme Dignity For All. Cela offre des fonds d’urgence et du soutien pour les défenseurs des droit de l’homme . A part cela dans mal plusieurs pays des organisations de droits de l’homme et des associations LGBT sont actives. Vous trouvez ces organisations via ILGA, l’organisation mondiale LGBT.

Votre connaissance veut fuir son pays d’origine

En Belgique il est possible de demander asile à base de votre orientation sexuelle ou votre identité du genre. Quelqu’un qui est pousuivi dans son pays d’origine pour ces raisons peut y faire appel. Si votre connassance désire fuire son pays d’origine, il est donc possible de demander l’asile. Attention! La demande d’asile et l’acceptation de celle-ci ne sont pas si faciles. Les conventions européennes sont très spécifiques à cet égar. Ce sont les réglements de Dublin. Pour plus d’informations consultez le site de ‘Vluchtelingenwerk Vlaanderen’.

Sachez aussi que tout le monde n’est pas reconnu comme candidat d’asile et que la procédure peut être difficile. La plupart des demandes est refusée en Belgique. Malheureusement cette décision est souvent prise à base d’évaluations stéréotypées de la part des responsables. C ‘est ce que nous apprend le rapport ‘Holebis op de vlucht’ (Gays en fuite) de Vluchtelingenwerk Vlaanderen. Comment garantissez-vous que votre connaissance aie autant de chances à être acceptée? Soyez bien préparé. Contactez dès le début de la procédure les organisations et les avocats qui ont déjà aidé des personnes gays ou transgenres. Informez-vous sur les procédures juridiques pour les demandes d’asile. Il est surtout intéressant de vous informer sur la situation dans le pays d’origine de votre connaissance. Informez-vous le mieux que possible. Commencez au plus vite. Munissez-vous de tous les documents qui prouvent pourquoi votre connaissance veut fuire son pays d’origine et envoyez-les aux instances d’asile.

Lees meer over: